Est-ce qu’Harold Ramis va devenir un fantôme ?

Est-ce qu’Harold Ramis va devenir un fantôme ?

by Ash Vickers
by Ash Vickers

Ben oui, Harold Ramis est mort. Pour ceux qui se demandent qui est ce dude, c’est celui qui a écrit les deux « Ghostbusters » avec Dan Aykroyd et qui jouait le rôle de Egon. Pourquoi je vous parle de ça ?

Aujourd’hui ma femme ma montré la nouvelle sur Facebook et j’ai fait « Ha bon. »… sans plus. C’est plus tard dans la journée que j’ai comme eu un vent de sympathie pour ce dude qui a écrit un de mes films fétiche de jeunesse avec Dan Aykroyd. J’ai passé des années à chasser les fantômes: dans la forêt ou j’habitais, à la maternelle, dans les rues de Longueuil un peu plus tard. J’avais un cahier avec toutes les sortes de créatures fantastiques que je pouvais potentiellement rencontrer durant mes chasses. Avec leurs points faibles, comment les attraper, comment les reconnaître, etc… Une vrai encyclopédie du surnaturel. Je convainquais même mes amis d’embarquer dans mes folies, c’est à dire, chasser des fantômes imaginaires. J’ai même déjà été grondé par ma professeur de maternelle parce que je jouais avec mon imagination au lieu des blocs ! Je dois une grande part du plaisir que j’ai eu dans ma jeunesse à Harold Ramis.

Je me souviens même du jour où j’ai vu la bande-annonce de Ghostbusters 2 à la télé. Juste à me remémorer cet instant, j’ai des frissons. J’étais fou comme du slime dans un toaster ! J’aime beaucoup Ghostbusters 2, même si, à bien y penser, on est en droit de se demander pourquoi tous les phénomènes surnaturels surviennent qu’à New-York… Vous verrez plus loin où je veux en venir…

Je dois donc avouer que Ghostbusters est le truc qui m’a le plus influencé dans ma jeunesse. Plus longtemps que les Transformers, plus intensément que Batman et bien avant Star Wars. Une part de moi, dont ma créativité, sont un héritage de Ghostbusters. J’ai, encore aujourd’hui, un malin plaisir à les écouter avec mes enfants.

Avec mon grand esprit pleins d’imagination, j’avais même imaginé un Ghostbusters 3… quelques mois avant qu’ils annoncent qu’ils allaient en faire un ! Finalement, nos projets respectifs sont tombés à l’eau. Moi parce que je n’ai pas pris le temps de l’écrire et eux pour d’autres raisons. Bill Murray voulait pas, était pas sur, etc… Donc, pour mon bon plaisir, je vais partager avec vous ce que je m’étais imaginé grâce à feu Harold Ramis… Je viens de voir ça… Lisez le nom de Harold Ramis à l’envers ! Y’aurait juste fallu que mes parents me nomment Lorah !

New York, présent (avant 2012).

Ray Stanz est enfermé dans une asile de fou, avec comme seul compagnon sa camisole de force. Trop de visions, de voyages astraux et de drogues psychédélique dans le but d’entrer en contact avec les autres plans de réalité. Il y a Winston qui vient lui rendre des visites et ils ne font que parler du bon vieux temps où ils étaient utiles. Ray dit qu’il a vu dans ses voyages astraux que 2012 sera l’année parfaite pour faire revenir les esprits. Donc, dans ses temps libres, Winston fait des messes noires pour appeler les esprits, histoire de se donner de l’ouvrage parce qu’il déteste son travail à l’usine.

De son côté, Peter Venkman est marié avec Dana Barett et tient un blog sur Internet. Oscar, le fils de Dana, est un junkie qui trip sur la spiritualité et est en voyage dans l’Amazonie. Dana est sans cesse en communication avec l’ambassade du Pérou mais ils ne trouvent pas son fils. Pour sa part, Egon est toujours un scientifique qui travaille désormais sur les OGM.

Un jour, Oscar trouve une pyramide maya dans la jungle et y incante un pouvoir extraordinaire. Simultanément, Winston ouvre une porte multi-dimensionnelle sur notre monde et les fantômes sont de retour. De sa pyramide, Oscar contrôle une tête immense de dieux maya dans le ciel et attaque les grandes villes du monde en lançant des lasers de ses yeux. Tout le monde croit que c’est la fin du monde. Dans la panique, Ray se sauve de l’hôpital psychiatrique et retrouve Winston. Ils sont heureux ! Ils appellent Egon pour qu’il vérifie si les pack de protons fonctionnent toujours. Il en allume un et tout explose. Egon et une bonne part de New-York est vaporisé par la déflagration nucléaire.

Le fantôme d’Egon va voir Dana et lui apprend que son fils est la réincarnation d’un dieu maya qui veut détruire l’univers. C’est pour ça que Gozer et Vigo (les méchants de Ghostbusters 1 et 2) se sont tous les deux attaqués à Dana et son fils. Ils savaient que ce dieu allait revenir. Donc aussi bien mettre leur plan à oeuvre avant l’avènement de ce dieu surpuissant. Dans le fond, c’était des gentils (si on veut). Gozer voulait détruire le monde pour sauver l’univers et Viggo voulait utiliser le corps du jeune Oscar pour diriger la Terre, empêchant l’insurrection du dieu maya. Dans un autre ordre d’idées, Egon ne trip pas trop à être un revenant parce que tous les fantômes qu’il a emprisonné dans le passé veulent se venger de lui.

Ainsi, Peter et Dana vont rejoindre Ray et Winston et partagent leurs informations respectives. Winston et Ray jubilent, enfin un défi surnaturel ! Le problème, c’est qu’ils n’ont plus d’équipement. Egon leur apprend que des chamans en Amérique du Sud savent comment chasser les fantômes sans « technologie ». Ça tombe bien, c’est là que Oscar est !

La gang embarque dans un camion, direction canal de Panama. Partout, des spectres rendent la vie difficile aux gens, sans parler de la tête géante dans le ciel qui zap tout ce qui bouge. Au détroit de Panama, ils doivent traverser en bateau. Personne veut les aider jusqu’à ce que Dana réussisse à raisonner la grosse tête dans le ciel qui est contrôlée par son fils. Des gens les embarquent et hop, jusqu’à l’Amazonie.

Là, ils apprennent à chasser les fantômes avec des branches et des cristaux. Choc des cultures évident, les américains qui devaient créer des armes nucléaires pour combattre les fantômes tandis que la nature offre tout ce dont ils avaient besoin. Dana n’arrête pas de demander à Egon comment sauver son fils mais il dit qu’il ne sait pas encore, mais on sent qu’il retient de l’info.

Ils se rendent à la pyramide d’Oscar et là Egon apprend à Dana qu’elle doit elle-même tuer son fils pour sauver le monde (j’ai repris cette idée dans là dans un autre scénario). Dana refuse, évidemment mais pendant ce temps, Oscar prend du pouvoir et crée, partout sur terre, des golems de rocs qui détruisent tout. Les armées de la Terre tentent de les détruire mais en vain. Ça va mal.

Là…

… ben vous devrez créer vous même la fin ! Hahahahahahaah !!! Je ne me suis pas donné la peine d’imaginer ça plus loin ! À vous de terminer le récit. Je vais donc conclure ceci en disant:

Merci pour tout Harold. J’espère seulement que tu savais à quel point tu avais inspiré une génération de jeunes chasseurs de fantômes. Ne reviens pas en fantôme, passe à autre chose. Repose en paix.

Laissez un commentaire pertinent de préférence...