De quoi parle le Conte So-Lam #5 Yaga la déesse de la nature ?

De quoi parle le Conte So-Lam #5 Yaga la déesse de la nature ?

Les thèmes de ce conte sont le respect et la responsabilité.

par  Mlle Chèvre
par Mlle Chèvre

Cliquez ici pour accéder à la page du livre, où vous trouverez un extrait gratuit !

Yaga, comme le titre le dit, est la déesse de la nature. Sa fonction est de créer les animaux et les plantes du deuxième monde, selon les plans inscrits sur les tablettes de Megdydrën. L’immortel Wit’ak sera auprès d’elle pour la guider et la conseiller durant ce qui est une corvée aux yeux de la déesse de la nature. Elle va plutôt tenter de s’amuser et Wit’ak sera son souffre-douleur.

Respect:

Yaga est dotée d’un pouvoir incommensurable, bien au delà de celui de l’immortel Wit’ak. Ceci n’est pas, bien évidemment, une raison pour profiter de cet avantage. Malgré toute l’aide que Wit’ak apporte à Yaga, celle-ci va lui fait vivre un cauchemar. La déesse de la nature est persuadée que l’immortel ne pourra jamais rien faire contre elle, alors elle ne voit pas pourquoi elle cesserait ce manège.

par  Mlle Chèvre
par Mlle Chèvre

Responsabilité:

Yaga a la tâche créer la nature, selon les indications inscrites sur les tablettes de Megdydrën. Au lieu de lire elle-même les tablettes de roche, elle impose cette corvée à Wit’ak. Évidemment, elle va profiter de ce temps pour s’amuser avec ses quatre esprits, qui sont des extensions de sa conscience. Cependant, ce qui l’amuse le plus, c’est de déranger et de torturer le pauvre Wit’ak.

par  Mlle Chèvre
par Mlle Chèvre

Sans vous donner la fin de l’histoire, c’est assez clair que Yaga va apprendre le respect et le sens du devoir à la fin du conte. Ça reste une histoire pour les enfants et la leçon de Yaga les fera réfléchir. Est-ce qu’eux auraient été plus gentils que Yaga s’ils avaient été à sa place ? Souhaitons que oui !

Le conte de Yaga est une analogie de la cruauté d’un enfant face à une fourmilière. Le plaisir innocent que l’on peut ressentir à terroriser une colonie d’êtres sans défenses, tout en étant complètement inconscient du mal qu’on cause. Cette facette de Yaga sera aussi démontrée dans d’autres contes à venir.

Puisque les Contes So-Lam sont tirés d’un saga pour adultes sur laquelle je travaille depuis 16 ans, vous pourrez sentir dans l’histoire tout l’univers sous-jacent au conte. Pourquoi la Fée-Mère crée Yaga pour créer la nature quand elle a le pouvoir de le faire elle-même ? D’où vient ce Wit’ak, plus vieux que la déesse de la nature mais toutefois moins puissant ? Qui est Megdydrën, le concepteur du plan de la nature ? Toutes des questions qui trouverons réponse dans l’histoire pour les grands. Évidemment, aucune de ces interrogations ne vous empêcheront de comprendre et d’apprécier le Conte So-lam #5 Yaga la déesse de la nature ! Bonne lecture !

Laissez un commentaire pertinent de préférence...