Archives de
Catégorie : Spiritualité

Parce que nous ne sommes pas des corps qui possèdent une âme, nous sommes des âmes qui possédons un corps.

Voyage dans le garage ou « Tabarnack, j’suis en dépression ! »

Voyage dans le garage ou « Tabarnack, j’suis en dépression ! »

Int. du garage, soir.

Une famille composée d’un père, une mère et deux jeunes enfants, un garçon et une fille, entrent dans le garage.

Fils
Qu’est-ce qu’on fait dans le garage ?

Père, tandis qu’il s’assoie dans le divan
Ce soir on fait un spécial ! J’ai installé les divans et l’écran géant ici pour faire comme au cinéma ! Vous avez même le droit de manger autant de cochonneries que vous voulez !

Les enfants ne se font pas prier et se mettent à se servir dans les bols de bonbons et de chips, un vrai buffet sur la table devant le divan. Après quelques bouchées d’ogre, la cadette se retourne vers son père, l’air interrogateur.

Cadette
Papa… tu as toujours dit que ces cochonneries là étaient toxiques. Pourquoi aujourd’hui tu nous laisse en manger comme on veut ?

Père
Je viens de le dire: Aujourd’hui c’est spécial ! Gâte toi ma grande !

Mère
Là, il va falloir que vous choisissez le film ! Qu’est-ce que vous voulez écouter ?

Il y a une pile de boites de DVD de films pour enfants dans le meuble sous la télévision. Évidemment, les jeunes se disputent à savoir quel film écouter, sous le regard attendri des parents, qui vont jusqu’à verser une larme. La cadette remarque cette étrange réaction de ses parents mais ne peut pas y accorder trop d’importance, car elle est en plein débat avec son frère pour choisir le film. Une fois le film choisi, le frère aîné insère le film dans le lecteur. Lui et sa soeur retournent s’assoir sur le divan, collés sur leur parents.

Après quelques minutes, la fille cadette remarque encore le drôle d’air de ses parents.

Cadette, à sa mère
Maman… je t’ai entendu parler l’autre jour… Tu disais à mamie qu’on allait perdre la maison… Est-ce qu’on va perdre la maison ?

Mère
Ne t’en fait pas pour ça ma grande, c’est des histoires de grands… Écoute ton film.

Frère, à son père
Papa, pourquoi le camion est allumé dans le garage ?

La caméra PAN pour cadrer une mini-van en marche dans le garage.

Père
C’est parce qu’on va faire un grand voyage…


Évidemment, la première fois que j’ai eu cette idée noire, ça finissait avec les enfants qui s’endorment, suivit par les parents. Après, j’ai pensé rendre l’histoire plus pathétique en faisant survivre un des parent, ou un enfant avec des séquelles…

Aussi, les personnages n’étaient pas fictif dans ma tête sur le coup, c’était moi et ma famille. Disons que c’est la cerise sur le sunday des idées noires. J’avais des remords de pouvoir même imaginer des scénario aussi négatifs. Ça, c’est après avoir réfléchi à ce qui arriverait si je quittais mon emploi stable demain matin. C’est plus facile voir ce qui peut tourner mal que l’inverse, ce qui n’est pas pratique pour trouver du courage. Quand je pars en spirale dans ma tête, je peux me rendre loin, très loin. Après m’avoir secoué mentalement, j’ai changé la fin de l’histoire dans ma tête. Le père et la mère vont éteindre le camion et choisissent le voyage qu’est la vie sur Terre, avec ses hauts et ses bas. C’est aussi ce que je choisi.

Je tiens à vous rassurer, je n’ai pas de problème avec les idées noires. Je vis avec ça depuis que j’ai 12 ans. Il n’est pas rare que je fasse un inventaire dans ma tête de toutes les façons de mettre fin à mes jours en un endroit donné… en particulier à l’usine où je travaille. Ça fait 10 ans que j’y travaille et je trouve toujours de nouvelles façons d’en finir avec ma vie. Sauf que je n’ai pas réellement envie d’en finir, même si je déteste mon emploi comme un banquier déteste partager. Mon problème, c’est que je focalise trop sur ce que je n’ai pas et j’oublie tout ce que j’ai déjà. C’est ça être ambitieux.

Les idées noires, je sais très bien comment les gérer. Même que c’est une source d’inspiration, c’est ça être artiste, ça fait parti du « package deal ». Le symptôme de la dépression que je n’ai jamais eu à subir avant aujourd’hui c’est la perte intense d’énergie. J’ai été une semaine à seulement dormir et/ou méditer sans être capable de reprendre mon aplomb. Un bon ami m’a conseillé de consulter et une psychiatre m’a donné une semaine de repos supplémentaire. Ça a fait toute la différence et je vais déjà mieux.

Là, puisque j’ai été touché par cette « maladie » ça me donne le droit de dire tout haut ce que j’en pense: La dépression, ce n’est pas un dérèglement du cerveau. Oui, le cerveau ne sécrète pas assez (ou trop) de trucs chimiques, mais ce n’est que la manifestation physique de quelque chose de bien plus profond. Sinon, l’amour d’un parent envers son enfant est aussi une maladie. Parce que le simple fait d’être en présence de nos enfants, ça stimule des parties du cerveau en sécrétant des trucs chimiques spécifiques à cette émotion.

Donc, c’est quoi la dépression (selon moi) ? La dépression, c’est quand quelque chose doit changer dans notre vie et que nous sommes emprisonnés dans l’incapacité de faire le changement nécessaire. Pour ma part, je me sentais comme un lion en cage, une très petite cage pour un foutu gros lion. Pas capable de bouger ou même de me tourner sur moi même, le poil et la crinière qui dépasse entre les barreaux. Une minuscule cage de poche toute rikiki pour un lion gros comme l’Empire State Building.

Ainsi, non, je ne crois pas en la médication. Nous vivons des vies qui sont à des milles de ce que la vie humaine devrait être, on peut bien sauter les fusibles ! Je sais pertinemment que je suis hyper privilégié sur cette Terre mais c’est plus fort que moi, j’en veux plus. Je ne veux pas dire que je trouve insatisfaisant le fait de vivre l’amour fou avec mon âme soeur (ou ma flamme jumelle pour ceux qui connaissent le terme) et d’avoir des enfants beaux et intelligents, car je suis on ne peut plus fier et heureux de ma situation familiale. C’est la facette professionnelle de ma vie qui bouette à mon avis. Disons, pour faire une histoire courte, que je veux créer une oeuvre de l’ampleur de Star Wars en partant de rien sans contact ni famille riche. Rien de moins.

Le plus con là dedans, c’est que je progresse sans cesse, j’affine les talents requis pour réaliser mes rêves mais ça ne va pas assez vite à mon goût. J’ai l’impression… en fait, je ne sais même pas ce que sont mes impressions. Est-ce que je suis testé par l’univers sans cesse ? Est-ce, qu’au contraire, l’univers m’envoie le message d’abandonner et de me satisfaire de mon emploi ? Ou les deux en même temps ? J’en sais « fuck all » et je change d’avis au 45 secondes. Sauf que, c’est ça la vie.

Donc, que va faire le lion ? Il va tenter de sortir de la cage sans détruire l’univers qui l’entoure parce que c’est seulement de sa faute s’il est emprisonné. Personne ne l’a forcé. Il va devoir être patient et focaliser sur le positif de sa situation au lieu de ne rêver que de la savane, qu’il atteindra un jour ou l’autre. Et ne vous en faites pas, ma femme est au courant de tout ceci et elle m’a assuré que jamais le camion n’entrera dans le garage, quoi qu’il arrive. Plutôt en faire un studio ou un local de produits bio en vrac !

 

Le pouvoir de manifestation

Le pouvoir de manifestation

Y’a quelque chose qui me chicote… À quel point sommes nous des dieux créateurs ? Ce que je veux dire, c’est que le monde est ce que nous en faisons, de un. Aussi, selon les lois d’attractions, on attire ce en quoi on met notre énergie, de deux. Ainsi, ça voudrais donc dire que, peut-être, le fait de dénoncer une situation donnée, nous la rendons plus réelle ? Plus on dénonce les OGM, plus ils prennent du terrain ? Je sais, ça n’a pas d’allure dit comme ça…

Ça voudrais dire que quelqu’un de vraiment méchant devrait s’arranger pour que quelqu’un d’autre mette en lumière son plan et ainsi, par l’énergie que les gens mettent à le dénoncer, il prendra de la force ? Un peu comme les Illuminatis. Plus on les met sous les projecteurs, plus ils en récoltent du pouvoir ? Ça expliquerait pourquoi leurs détracteurs ne sont pas éliminés. Ils ont besoin d’eux. J’me fais saigner des yeux avec mes raisonnements…

C’est que c’est contre nature d’ignorer les atrocités du monde en ayant la ferme conviction que ça va s’arrêter parce qu’on ne lui accorde pas d’attention, donc d’énergie. Surtout que si les choses ont autant dégénéré, c’est justement parce qu’elles ont étés ignorées ou sous-estimés. À moins que le présent puisse influencer le passé ? La j’vais faire une hémorragie de tous les orifices de ma tête !

Sérieux, moi-même je ne sais pas trop où je m’en vais avec ce texte. C’est la première fois que je fais ça: Écrire un article sans savoir où je vais me rendre. Expérience agréable, en souhaitant que je finisse par m’éclairer.

Pour en revenir au présent qui influence le passé, c’est que j’ai vu dans beaucoup de documentaires que le temps ne serait pas linéaire. Ce serait une illusion crée par notre expérience humaine qui se traduit par une séquence chronologique d’événement. Imaginez que le passé ne soit pas immuable ! De la façon que je le comprends, c’est que les choix que nous faisons dans le présent influencent, bien sur, notre futur, et aussi notre passé. Ça rend la notion de « développement personnel » beaucoup plus motivante !

Comment ça peu bien fonctionner cette affaire là ? Encore une fois, de la façon dont je le comprends, c’est qu’à chaque seconde (ou tout autre intervalle que le néant aura choisi), il y a un genre de reboot de la conscience universelle qui va jusqu’à changer nos souvenirs stockés dans notre cerveau. Là, je saigne même des cheveux…

Je vais utiliser ma situation comme exemple:

Au moment d’écrire ses lignes, ça fait 17 ans que je travaille sur ma saga So-Lam. À tous les jours, à force de pousser et de peaufiner mon oeuvre, je modifie aussi mon parcours passé pour m’enligner vers ce qui doit être mon futur selon mes choix présents et passés. Donc, peut-être que quand j’aurai 80 ans, mes souvenirs seront ceux d’un passé où j’ai toujours eu du succès avec So-Lam ? Peut-être pas non plus…

Ce que je trouve cool là dedans, c’est que ça donne une valeur ajoutée au développement personnel. Mais le plus fou à propos de tout ça, c’est qu’il n’y a aucune façon de prouver ou nier tout ce que je viens d’écrire. À cause du reboot universel… Méditez là dessus les amis !

Manifester réalité

Le tarot et moi

Le tarot et moi

Et oui, j’ai découvert le tarot. Comme pleins de trucs, j’ai décidé d’essayer parce que toute ma vie, on m’a appris et j’ai cru que c’était de la foutaise. Je me devais donc de vérifier par moi-même. Comme pour tout ce qui a trait à la spiritualité, j’ai été surpris…

C’est par hasard (quoique le hasard n’existe pas) que j’ai appris que ma propre mère tirait aux tarots. Elle ne m’en avait jamais parlé parce qu’il n’y a pas si longtemps, je l’aurais ridiculisée. Quand j’ai vu ça, je lui ai demandé de me tirer aux cartes. J’ai trippé. Par chance, ma mère avait deux jeux et m’en en donné un en cadeau, avec deux livres explicatifs. Que la lecture commence !

Je n’en revenais pas de voir comment ces cartes pouvaient en dire long sur moi. J’ai évidemment essayé avec ma rouquine d’amour et encore une fois, c’était un succès ! Depuis, j’ai tiré plusieurs de mes amis et c’est fou comme je pouvais voir des trucs… Quelques fois, mon consultant et moi en avions la chair de poule. Je crois que j’ai beaucoup de talent pour interpréter à cause de mon imagination. J’ai aussi appris, grâce à plusieurs livres loués à la bibliothèque et ceux de ma maman, la signification de chacune des lames majeures et mineures. J’ai une excellente mémoire pour ça et je me suis même inventé une manière de tirer les cartes. Je progresse très vite dans ce domaine, et je crois être bientôt prêt à offrir mes services, histoire d’arrondir les fins de mois… Quoique non, je dois continuer à pratiquer, les cartes m’ont dit que je manquais de maturité… Si vous êtes quand même intéressés, pour l’instant je ne demanderai qu’une contribution volontaire…

Mais… pour ceux d’entres vous qui l’ignorent, c’est quoi le tarot ? Voici mon interprétation de la chose:

Le tarot est un outil d’introspection, basé sur le fait que le hasard n’existe pas. La carte que vous allez tirer est celle que vous devez sortir du lot parce qu’elle a quelque chose a vous dire. Ce n’est pas fait pour prédire l’avenir comme tel, mais plutôt pour voir clair dans une situation donnée, ou sur l’ensemble de notre vie, au moment du tirage. Ce que ça anonce, c’est si la tendance se maintient mais le destin n’étant pas immuable, tout peut changer en un clignement d’oeil.

Le tarot est divisé en deux sortes de cartes: 22 lames majeures et 56 lames mineures. Les lames majeures sont celles qui sont les plus importantes et les plus significatives dans un tirage, au point où, en ce qui me concerne, je fais déborder la signification de la cartes sur les cartes voisines. Les lames mineures sont divisées en quatre type: Deniers (matériel et relations), Épées (mental, pensées), Coupes (émotions) et Bâtons (énergie, créativité). Chaque type d’élément va de l’as aux dix, avec les valets, les cavaliers, les dames et les rois. C’est comme un jeu de cartes normal avec les cavaliers en plus. Le Joker est représenté par le Mat, l’arcane majeure #0. Toutes les cartes ont une signification plus ou moins unique, ce qui rend chaque lecture différente. Ce qui est très étrange, c’est qu’un tirage va de 5 à 15 cartes et chaque personne ressort souvent les mêmes cartes d’un tirage à l’autre. Ces cartes sont très significatives.

Le plus fou là dedans, c’est que ça marche même avec les gens qui n’y croient pas ! J’ai même tiré aux tarots un ami qui n’a même pas voulu brasser les cartes et malgré ça, il s’est coupé des cartes très significatives. La seule fois où je n’ai pas pu lire un tirage, mon ami m’avait ensuite avoué qu’il ne voulait pas s’ouvrir devant les autres amis qui étaient présents. Je l’ai donc tiré à nouveau le lendemain, seul, et là ça a marché comme sur des roulettes. Sur un tirage de 10 cartes, il n’avait pas sorti de lame majeures ! J’ai compris pourquoi ! Les cartes respectaient sont désir de rester discret alors elles sont restées muettes.

Le tarot, c’est fort, et je n’aurais jamais cru dire ça un jour, et encore moins moi-même tirer les autres et y prendre du plaisir.

À toi qui dévisage ma femme par conviction religieuse…

À toi qui dévisage ma femme par conviction religieuse…

Pourtant elle ne te demandais que de te tasser qu’on puisse se stationner dans notre stationnement (quand nous étions encore en appartement).

Je sais que tu as grandi hypnotisé par un livre qui s’appelle le Coran. Moi, j’ai grandi hypnotisé par le capitalisme. À chacun son système de contrôle ! Pour ma part, j’ai eu la maturité de réfuter mon héritage empoisonné. Il serait temps que tu fasses de même.

Je dois le dire: Je ne suis pas raciste. Vraiment. Je défends même souvent ta religion, parce qu’il y a du bon dedans. Sauf que ta religion a le même problème que les autres religions monothéistes: Elle comporte plus de mal que de bien. Tu dois bien te douter, au pire dans ton subconscient, que ta religion n’est qu’un système de contrôle d’humains ? Une idée folle, comme les autres religions ou les formes de gouvernements, dont la fonction est de tenir en laisse et de diviser sa part d’humanité.

C’est que l’islam, le judaïsme ou le christianisme n’ont pas grand chose de très spirituel. Ce n’est que de l’endoctrinement et de la misogynie. Sais-tu pourquoi ta religion est si misogyne ? C’est que les gens derrière ces systèmes de contrôle savaient que la femme, avec son pouvoir immense d’intuition, ne pouvait être contrôlée par ces foutaises. Il fallait court-circuiter ce don pour la rendre aveugle. C’est que, vois-tu, il n’y a pas une religion qui aurait pu durer aussi longtemps si on avait laissé la femme s’en mêler. Ce qui explique pourquoi, dès sa tendre enfance, on en fait un objet méprisable qui ne sert qu’à servir l’homme fort. Puisque c’est tout ce qu’on lui enseigne, elle y croit. C’était le seul moyen.

Si tu crois que ta religion va dominer le monde, tu seras déçu. C’est que l’humanité est à l’heure de l’éveil. Toutes ces structures encombrantes pour la prospérité du peuple vont bientôt tomber.  Religions, gouvernements, argent, toutes nos chaînes seront enfin sectionnées. Plus les oppresseurs mettrons de force dans leur conviction, plus la force contraire sera grande aussi. C’est physique et inévitable. Tout va s’effondrer pour faire place à un futur où nous serons vraiment unis.

J’ignore si tu le sais mais nous avons deux choix fondamentaux dans la vie: l’amour ou la peur. L’attraction ou la répulsion. Pour ma part, j’ai choisi l’amour. C’est pourquoi je m’adresse à toi avec compassion. Parce que dans le fond, tu es dans la grande noirceur et tu as besoin d’aide, même si tu es convaincu du contraire. Comme tous les autres humains, tu te réveilleras et enfin tu goûteras à ce qu’on appelle « liberté ». Enfin, tu pourras répondre à la politesse de ma femme par un sourire et tu vas te tasser qu’on puisse se stationner.

Spiritualibellule

Spiritualibellule

LEVEL UP !!! Si vous voulez comprendre, aller voir Spiritualimace. Je suis désormais une spiritualibellule. J’ai encore beaucoup de chemin à parcourir mais ça avance mon affaire ! Comment j’ai fait ? J’ai travaillé fort.

spiritualibellule

Premièrement, des vidéos documentaires de toutes sortes. Des dizaines d’heures de visionnement. Pour voir tout ce que je me suis tapé, allez voir ma playlist spiritualité ici: Une bonne gang de vidéos aussi longs qu’instructifs.

Deuxièmement, beaucoup de lecture. Des dizaines d’heures de lecture. Pour voir ce que j’ai lu, vous pouvez aller voir mon profil de Goodreads. Au moment d’écrire ces lignes, mon profil n’est tout à fait complet mais c’est un début. Les livres que j’ai lu n’y sont pas tous mais ça peut donner une idée. Au pire, contactez moi pour me demander plus de détails.

Troisièmement, je médite au moins 30 minutes par jour. Ça en fait des dizaines d’heures en quelques mois ! Je sens désormais l’énergie/chi/force couler en moi, c’est assez intense. Si je peux vous donner un conseil, ne méditez pas avec des caps d’acier dans les pieds, vous allez les maganer… J’ai dû me faire rembourser une paire, l’énergie passait pas et tout d’un coup, pouf, elle est passée, quoi qu’il advienne. J’ai déformé la semelle. Vous n’êtes pas obligés de me croire mais la fille au magasin a checké ma botte et ne m’a pas obstiné. La paire était neuve et je l’ai déformé avec mon esprit. Ça m’a pris un temps comprendre et l’accepter mais j’étais fier, je dois l’avouer. Est-ce qu’il y a une explication scientifique ? Oui, l’acier empêche le chi de passer mais le chi est plus fort donc ça a déformé la botte pour passer. Hahahahahahaha ! C’est pourquoi j’expérimente la spiritualité, c’est que la science vérifie de plus en plus ce que les sages disent depuis des millénaires. Je voulais tester et ça m’a amené dans des contrés insoupçonnées. Comme de plier mes bottes.

Mon prochain level sera donc atteint quand j’aurai réussi un voyage astral. Rien de moins. Je suis sur la bonne voie et je sais ce que je fais de pas correct donc je dois me botter le derrière sans caps d’acier et ça devrait aller. J’ai les connaissances théoriques et je réussis à ressentir tous les « symptômes » préalables mais ça s’arrête là. Au moins je n’ai pas l’impression que je lis/écoute tout ça pour rien !

Cependant, je dois aussi vous avouer que je suis conscient que c’est flyé et pas très rationnel tout ça. Vous devez savoir que j’étais très rationnel et calé en sciences et athée et tout le tralala avant d’expérimenter la méditation et la spiritualité. Y’a juste les fous qui ne changent pas d’idée mais ça a l’air qu’on est tout aussi fou quand on change d’idée. Donc je suis fou mais ça fait du bien.

Est-ce que je suis religieux ? Pas du tout, je sais que les religions ne sont pas des formes de spiritualité mais bien des systèmes de contrôle. Pour ma part, j’essaie des trucs, je m’instruis, j’en prends et j’en laisse, je me fais ma propre idée et je fais chier tous les gens qui m’entourent avec ça.

Que ce soit vrai ou non n’est pas pertinent. Ça m’aide à contrôler mes émotions et mieux comprendre tout ce qui m’entoure. Je suis « zen » comme on dirait. Ça m’aide à mieux me comprendre pour m’améliorer en tant qu’individu. Je change, pour le mieux. C’est ça être humain: Être en constante évolution. Sinon, tu n’es qu’un automate de chair. ÉVOLUER ou MOURIR. Quoiqu’on va tous mourir un jour mais ça aussi n’est pas important. Ce qui compte, c’est comment on vit.

Il y a aussi une raison pourquoi je me suis intéressé à tous ça. Et oui, à cause de So-Lam ! Encore ma maudite saga qui revient ! Oui, je sais, c’est gros comme le bras: Je me plug ! J’arrêterai de me plugger quand j’aurai vendu mon premier million de livres électronique. C’est que cette histoire, c’est un peu comme un horcruxe de mon âme (vous vous souvenez les morceaux d’âme de Voldemort dans Harry Potter ?). Je voulais en connaître plus sur les théories spirituelles de la vie pour m’inspirer dans le côté fantastique de So-Lam. Finalement, j’avais appliqué bien des trucs avant de connaître tout ça. Comme si je savais dans mon subconscient.

Mais LA grande question : Quel est le nom du prochain level !? Spiritualion ? Spiritualicorne ? Spiritualibération ? Spiritualipossuccion ? Spiritualidadelidadelidadou ? J’en ai aucune idée mais on verra une fois rendu !

 

 

Mon nouveau blog !

Mon nouveau blog !

Et oui, un nouveau blog ! Pourquoi ? C’est que j’en ai des choses à dire ! C’est donc ici que je vais m’exprimer sans crainte d’être jugé, parce que si vous êtes ici à me lire, c’est que c’est ce que vous voulez. Donc voilà ! Je vous parlerez de mes textes et livres, de mes photos et vidéos, des causes qui me tiennent à coeur.