Début du tome 3

Début du tome 3

Et oui, déjà ! J’ai terminé le premier jet du deuxième tome de la trilogie So-Lam Souvenirs du Deuxième Monde : Au delà l’océan. Maintenant, je débute le troisième et dernier tome : La mort refusée. Et quand j’écris « dernier » tome, je veux dire que c’est le dernier de cette trilogie. Juste pour vous éclairer sur la suite des choses, voici mon plan de travail pour les prochaines années, en ce qui concerne l’univers So-Lam pour adulte :

Souvenirs du Deuxième Monde

  1. Entre les montagnes (premier jet terminé)
  2. Au delà l’océan (premier jet terminé)
  3. La mort refusée (en cours)

À partir d’ici, les titres des livres sont temporaires. En ce qui concerne les trilogies, ça devrait être pas mal ça…

Immortels

  1. Empathie magmatique
  2. Mortels en guerre
  3. Inversion infernale

Chasse à l’âme

  1. Gloutonnerie insatiable
  2. Vide spirituel
  3. La prophétie du néant

Incarnations

  1. De la lune à la Terre
  2. Impéritie divine
  3. Riposte angélique

La Malédiction

  1. Les parjures divins
  2. Le virus
  3. La fin de l’agenda

Le crépuscule des dieux

  1. Exorcisme
  2. L’Ultime Diable
  3. Sceller le destin

C’est niaiseux, mais juste de rédiger ces listes m’a procuré un plaisir immense… et un stress gargantuesque ! C’est mieux d’être bon mon affaire !

Le processus d’écriture

Je dois avouer, écrire une trilogie, ce n’est pas comme écrire trois livre. C’est plutôt comme rédiger un immense livre. Dès que j’ai débuté le travail sur le deuxième tome, j’ai constaté que je devais revenir sur le premier tome pour y ajouter des éléments essentiels auxquels je n’avais pas songé au premier jet. Même si cette histoire à été écrite il y a presque quinze ans ! Disons que j’ai ajouté beaucoup de détails, d’intrigues et de revirements.

Conseil pour les écrivains

Je vais conclure en disant que je conseille à quiconque qui écrit une trilogie de mettre sur papier le premier des trois livres avant de réviser le premier. Je me rends compte aujourd’hui que j’ai un peu trop mis d’effort sur la réécriture du premier que je dois maintenant modifier plus que je l’aurais voulu au départ. Pas grave, j’aime ça écrire et il n’est pas question de bâcler le travail ! Pas après tout le temps que j’ai passé sur cette œuvre titanesque !

Laissez un commentaire pertinent de préférence...

%d blogueurs aiment cette page :